Arnaud ROQUIER

Arnaud roquier

Originaire de Sainte-Mère Eglise. Enseignant en Lettres/Hist/Géo en lycée à Caen ; formateur en Histoire des arts et enseignant détaché au musée de Normandie pendant plusieurs années.

Lauréats de plusieurs concours de nouvelles.

Les douze sales polars

Le jeune et ambitieux lieutenant de police, Stéphane Turpin, commet un soir de pluie à Paris une bavure fatale. Il ne sera pas condamné, on conclura à l'accident. Néanmoins, il sera muté à Cherbourg où, au cours d'une enquête sur une série de trois meurtres, l'accident provoqué quelques années plus tôt le rattrapera sous la forme d'une terrible vengeance.

L’humeur morose de Turpin ne se tarissait donc pas. Mieux, elle aiguisait une certaine sensibilité. Il leva les yeux et tourna la tête. Il trouva un esthétisme particulier à la scène de ce meurtre : les volutes de son café s’entremêlaient au brouillard corsé de cette fin d’après-midi d’automne, un brouillard qui laissait toutefois filtrer une lumière pâle, laquelle se reflétait sur le macadam et se mélangeait subtilement aux couleurs intermittentes, rouges et bleues, des gyrophares. De partout, sans en apercevoir une seule, on entendait les cris des mouettes qui se chamaillaient pour un rien, pour un quignon de pain, pour un bout de cheminée. Des passants martelaient les pavés alentour de leurs pas pressés. Nul n’aimait flâner les soirs de brouillard dans les rues froides et humides de ce port. Il semblait à Turpin qu’il était entré dans l’automne voilà une éternité, et qu’il n’en était plus ressorti. Mais un premier éclair le fit sortir de sa torpeur.  

Couv complete

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×