Sami JACK

Sami jack

Sami Jack ou Jacki Mas confie, depuis son plus jeune âge, ses idées, ses souvenirs, ses états d’âme, au jour le jour, à de petits carnets.

De là naîtront des histoires. Ce ne sont pas celles de tous les contemporains des années soixante, même si, dans moins d’une dizaine d’années un homme posera un pied sur la Lune.

Et pourtant, ces idées de vies ailleurs l’ont toujours hanté.

Non seulement persuadé qu’un jour l’homme partira vers les espaces infinis de l’univers, Sami Jack imagine les mondes au-dessus de sa tête où des civilisations s’élaborent dans tou-tes leurs perfections comme dans celles de leurs imperfections.

 

Sami Jack, anagramme de Mas Jacki, naît le jour du solstice d’été 1943 dans l’ancienne grande cité romaine : Narbona.

Sami Jack s’adonne tous les jours à noircir des feuilles de papier.

Étudie, avec l’École Française de Rédaction les arcanes de la langue française.

Suit les Beaux-arts à Toulouse, puis à Aubusson.

Professeur de dessin, il continue, avec la peinture, de rédiger des histoires qui le sortent de son ordinaire. Il les élabore parfois devant un café sur le coin de table d’un bistrot.

Devient correspondant de presse pour un journal local.

Publie des poèmes dans des revues intimistes.

Collabore et publie des histoires de science-fiction dans des revues à audience limitée, telle que, par exemple, « Atome », qui est tout de même lue, jusque dans l’ancienne URSS, corroborée par des retours inattendus.

Édite, en 2013, son premier recueil de nouvelles : tome 1 de « C » POSSIBLES. C’est un mélange de genres de la S.F.

Le tome 2 de « C » POSSIBLES est en attente de publication.

Un roman de science-fiction est en cours d’élaboration.

Son premier ouvrage

6b magescouverture c possibles sami jack 80708 copie

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×